LES DRACONIS

Plus robustes et massifs que les Valiens, les Draconis sont aisément reconnaissables de par leur peau recouverte d’écailles leur donnant l’aspect typique de reptiles bipèdes pourvus d’ailes disposées sur leur dos. Leur aspect dru est lié à leur habitat naturel; ils sont effectivement natifs de diverses zones volcaniques, des territoires dangereux si ce n’est impraticable pour d’autres races. Cet environnement particulièrement hostile leur à permis de développer au fil des âges une constitution conséquente et le travail de roches volcaniques leur a donné accès à un certain niveau d’artisanat de d’architecture.

Cependant, malgré leur puissance évidente et imposante, les années ont menés la race à une certaine forme de pacifisme, une grande partie d’entre eux privilégiant l’artisanat et la réflexion à la guerre.

Caractéristiques

  • Leur peau couverte d’écailles peut être rouge, noire, verte ou marron.
  • Leurs yeux peuvent être rouges, jaunes, oranges, verts, bleus, mauves ou encore noirs.

Taille : Entre 1m80 et 3m

Poids : Entre 100 et 280 kilos

Régime Alimentaire : Carnivore

Espérance de Vie : 150 ans

Echelle de vie

Enfance Adolescence Adulte Vénérable
0 – 19 ans 19 – 40 ans 40 – 115 ans 115 – 150 ans

Fertilité : 100 ans

Gestation : 5 mois

Enfant : 1 à 4 – Ovipare

Lieux d’origine possible : Zones volcaniques d’Ambervale

Langues Connues : Commun, Kräar
Alimentation : Principalement Carnivor. Il est rare de voir un Draconis manger des légumes.
Style vestimentaire : Les Draconis portent en général plutot des pièces d'armures ou de métals en guise de "vêtements". Du Lin ou du Coton prendrait feu...

Accouplement : En vert, la race est capable de créer un enfant avec l'autre race. En rouge, la race ne peux s'accoupler ou ne pourra procréer.

Par défaut, la race de l'enfant de deux races différentes sera de la même race que sa mère. Néanmoins, le sexe et la race de l'enfant à naître peut être définit avec un MJ.

Statistiques de Base

Physique

  • Constitution : 50
  • Force : 40
  • Agilité : 25
  • Furtivité : 25
  • Dextérité : 40

Psychique

  • Mental : 45
  • Contrôle : 35
  • Réflexion : 40
  • Perception : 25

Compétence de Trait Racial

Ignite : 

Les Draconis peuvent s’enflammer eux-mêmes et cracher du feu. Ils sont immunisés aux flammes mais pas à la lave.

  • Bonus :
    – Les Draconis peuvent s’enflammer ou cracher un cône de feu sur 2m. Les flammes infligent 1 point de dégâts par tour aux adversaires enflammés. 
    – Les dégâts des attaques enflammées sur eux sont divisés par 2.
  • Malus : 2 tours pour retrouver leur puissance après avoir craché du feu ou s’être enflammé; et ont un malus de 10 en constitution pendant ce temps.

 

Le Lore

Histoire :

Les Draconis firent leur apparition durant la période de la Guerre des Dieux. Lors de ce conflit titanesque, la violence des combats entre les différents camps divins coûta la vie aux quelques dragons ayant quitté Eliänor en même temps que les Dieux dans leur fuite du peuple Nolroth. Prenant part pour l’un ou l’autre camp de manière indifférenciée, les dragons virent néanmoins leur nombre diminuer de manière catastrophique au cours du temps.

Vers la fin du conflit, il ne restât plus que deux dragons encore en vie, un mâle et une femelle : Noctar et Starndar. Noctar fut gravement blessé au cours d’une nouvelle bataille. Voyant que leur espèce étaient sur le point de disparaître par la folie de la guerre, tous deux décidèrent de se retirer loin des conflits dans les régions volcaniques d’Ambervale.

Là, peu de choses pouvaient subsister et prospérer en dehors de faunes redoutables de lézard de lave, de végétation sèches, et d’un exceptionnel village valien qui s’étaient développés jusque-là. Sentant la Fin venir, les deux dragons se tournèrent vers les créations de Primordium, concluant un pacte avec ces jeunes voisins sans-écailles : en échanges de leur protection et de la neutralité des valiens dans la guerre actuelle, chacun des habitants du village recevrait un fragment de leurs esprits afin de perpétuer leur savoir et leur héritage. Les valiens acceptèrent.

Noctar et Starndar tinrent parole, et usant d’un art ancien connu seulement des dragons, scindèrent leurs esprits pour les confier aux générations de Valiens de ces terres, présentes et à venir. Épuisés, les dragons rejoignirent le cœur d’un volcan proche et s’y endormirent pour ne jamais se réveiller, signant la fin de la race des dragons sur Ambervale.

Mais le partage de leur esprit eut un effet inattendu sur les habitants du village : ils se mirent à évoluer progressivement en des reptiles anthropomorphes pourvus d’écailles et de larges ailes fines. La magie les transcenda, les transformant en une nouvelle espèce : les draconis, signifiant “enfants de dragons”. 

Les nouveaux Draconis honorèrent leurs parents spirituels en renommant Coeur-Dragon la montagne qui servit de sépulture aux géants des cieux. Ils développèrent une culture fondée sur l’honneur et le travail des ressources de leur environnement hostile, se tenant loin des conflits qui continuaient d’agiter ce monde. Cependant, la grande guerre faisait toujours rage au loin, et une partie de leur peuple trouva insultant que leur puissance et leur pouvoirs ne puissent être utilisé à meilleur escient. 

Ces Draconis désireux de faire leurs preuves sur le champs de bataille se réunirent pour reprendre le combat, trahissant dans le même temps la promesse faites aux Parents Dragons. Sous la forme d’un nouveau clans, ils combattirent du côté d’Ashera et leur prouesse mena le camps divin vers la victoire face à Primordium, au prix de lourds sacrifices. L’esprit des Dragons quitta peu à peu les traîtres à leur parole, les privant alors de magie et des ailes qu’ils avaient hérités de leurs ancêtres. Héros de guerre, les nouvellement nommés Akaans s’en allèrent vers les terres de Sanghelyos pour s’y établir, les Draconis pacifistes les ayant bannis de leurs terres d’origine à tout jamais.

 

De leur côté, les Draconis commencèrent à s’étendre vers d’autres sites volcaniques et à échanger avec les autre peuples d’Ambervale en ces temps de paix, prônant une vision plus philosophique et pacifique du monde à travers l’artisanat issu de leur origine valienne et de la sagesse des dragons.

 

Croyance: 

 

 

- Panthéon des 12 : Ashera, Yune, Nydia, Apheia, Seborh, Aorh, Hibris, Melawin, Atos, Peitho, Dephter, Kithar

- Les parents fondateurs : Noctar et Starndar.

 

 

 

Trait Particulier : 

 

 

Sens de l’honneur : Les draconis ont un sens de l’honneur très développé. Si bien, qu’ils refusent de combattre un adversaire qui à fait des coups bas à ses adversaires par le passé. Un Draconis ne refuse jamais un combat si il se sent insulté ou qu’il défend une cause qu’il pense juste. Mourir au combat pour une cause ou pour sa patrie est l’honneur ultime pour lui.

 

 

 

Culture :

 

 

  • Style de vie, fonctionnement & hiérarchie : 

 

 

Les Draconis vivent une vie paisible assez semblable aux Valiens, le quotidien y tenant une place assez importante. Ils sont croyants mais la religion n’est pas primordiale; un athée ne se fera en aucun cas rejeté.

 

Ils sont gouvernés par une monarchie qui peut varier selon les royaumes. Ils sont très loyaux envers les familles royales, le sang ayant une grande importance.

 

  • Tradition : Les traditions se tiennent dans le respect de ses congénères principalement. Chaque vie est importante, elles ne doivent pas êtres retirées à la légère et encore moins par simple soif de sang. Les hôtes sont rois et l’hospitalité est une priorité; Un Draconis refusant d’héberger une personne est une preuve de haine envers elle et un appel à la laisser mourir de froid. De même, un condamné à mort se verra exécuté dans un puits rempli de glace si son méfait est impardonnable, comme tuer un membre de la royauté.

 

  • Architecture : L’architecture des Draconis est relativement grande, composée principalement de pierre, mais aussi d’obsidienne, de cristaux colorés et d’un peu de bois fossilisé. Elle est finement ouvragée, très souvent l’histoire du bâtiment est gravée dans la pierre constituant ses fondations.

 

  • Particularité : Les ailes des Draconis leurs permettent des sauts plus hauts, voire pour les plus expérimentés de voler sur de courtes distances dans des zones chaudes et tempérées uniquement.

 

 

Les Draconis peuvent également cracher naturellement un flot de flammes sur une courte distance d’environ deux mètres. En contrepartie, les Draconis sont extrêmement sensibles au froid.