LES LIUTAS

Les Liutas sont des êtres de petite taille ne dépassant pas les trente centimètres, il s’apparentent à des Elyas dans leur anatomie et dans leur culture. Leur petite taille leur permet de se faufiler dans les endroits étroits ou encore pour être discret, de même leur affiliation avec la magie et la nature est très forte. Ils possèdent également un don naturel pour communiquer avec les animaux.

Ils possèdent donc une prédisposition à la magie et aux déplacements silencieux ainsi que le pouvoir de parler aux animaux. C’est un peuple qui est également favorisé dans le domaine de l’herboristerie.

En revanche, ils sont très vulnérables aux maladies, faibles de constitutions et leur petite taille en fait des proies faciles pour les autres races.

Caractéristiques

  • Leur peau peut être d’une teinte beige de la plus claire à la plus foncée
  • Leurs cheveux peuvent être blonds, bruns, châtains, roux
  • Leurs yeux peuvent être verts, bleus, gris, noisettes, marrons

 

Note spéciale : Les liutas, en raison de leur gabarit inadapté et de leur tempérament pacifique, n'ont pas accès aux compétences de combat. Cela dit, leur affinité avec la magie leur permet toujours d'apprendre des sorts d'attaque.

Taille : Entre 15cm et 30cm

Poids : Entre 1 et 3 kilos

Régime Alimentaire : Omnivore

Espérance de Vie : 250 ans

Echelle de vie

Enfance Adolescence Adulte Vénérable
0 - 20 ans 20 - 40 ans 40 - 150 ans 150 - 250 ans

Fertilité : 14 ans

Gestation : 8 mois

Lieu d’origine : Un peu partout en Ambervale.

Langue : Ils parlent la langue Commune ou encore un peu l’Elya pour les anciens et les sages.

 

Statistiques de Base

Physique

  • Constitution : 25
  • Force : 25
  • Agilité : 45
  • Furtivité : 50
  • Dextérité : 30

Psychique

  • Mental : 35
  • Contrôle : 30
  • Réflexion : 35
  • Perception : 50

Compétence de Trait Racial

Ami de la Forêt :

Les Liutas étant un peuple forestier, la forêt est leur élément.

  • Bonus : Les Liuta ont un bonus de +10 sur tous leurs jets s’ils sont dans une forêt. De même, il possède l’aptitude naturelle de communiquer avec les animaux. 
  • Malus : AUCUN

Le Lore

Histoire

Les Liutas sont une race pacifique, ils se concentrent sur le bien-être de la Nature depuis l’aube de leur ère. Ils n’ont jamais connus de guerres, ni même de conflits inter-tribus; Leur unité est une force non négligeable et leur petite taille n’est absolument pas un obstacle s’ils doivent se battre.

 

Leur Histoire débute le jour où la Nature est née, Apheia leur a confié la protection de celle-ci afin de garantir sa survie face à l’avidité et la rage des autres espèces. Bien que l’Histoire des Liutas soit particulière, celle-ci n’a jamais été écrite et toute leur culture se transmet par voix orale.

 

Les événements le plus marquant dans l’Histoire des Liutas furent les grands incendies dût aux grandes guerres qui ont secoués le monde. Dans le secret et la discrétion, les Liutas semèrent, replantèrent et combattirent les flammes de la rage des autres races sans jamais éprouver de rancœur, estimant leur tâche à un point beaucoup plus haut que les querelles des royaumes voisins.

 

Culture

  • Style de vie, fonctionnement & hiérarchique :

Les Liutas possèdent un style de vie paisible, varié entre l’entretien de la forêt et la vie dans leur citadelle. Ils sont régis par un conseil de Sages à l’écoute d’Apheia et de la forêt; Ils prennent les décisions en fonction de la demande de la Déesse ou des besoins de la forêt. Ils possèdent une garde qui est principalement là pour éloigner les gros animaux ou les autres êtres indésirables de la citadelle.

 

  • Tradition :

Toute leur culture et leur tradition est basée autour de la Nature et de la forêt. Ils adorent les Dieux élémentaires mais surtout Apheia qui possède une place capitale dans leur Vie.

 

  • Architecture :

Leur architecture est à base de feuilles d’arbres, de bois sculpté ou encore de pierre et possède un style très Elya.

 

  • Artisanat particulier :

Les Liutas sont réputés pour leur remèdes miracles pouvant soigner bien plus efficacement les maladies communes et rares.

Laisser un commentaire